durag arabe

10X18 - 6. The Internet, Hive Mind 10x18 album art album cover band character group illustration music nostalgic the internet Sachez que porter un durag toute la journée, et même la nuit n’a aucun mauvais impact. Et bien, on en est pas non plus persuadé à 100%. Cette histoire, qui n’a pas l’air complètement fausse, a été beaucoup plus propagée par les fans du manga que par l’auteur lui-même : Eiichiro Oda. N’en déplaise au tyran démagogue iranien, jamais la terre d’Israël n’a cessé d’être elle-même. Dans ce pays que l’islamo fascisme et ses comparses de droite et de gauche ou du « centre » appellent, d’une voix unique : une entité colonialiste et raciste, un apartheid d’un genre nouveau qui mériterait d’être traité comme l’Afrique du sud, ils sont des dizaines de milliers à y avoir cherché et trouvé refuge depuis le printemps 2006. Israël pays raciste « pire que les racistes nazis » ? Le soit disant pays qui, a déclaré Ahmadinejad hier, aurait été formé après la seconde guerre mondiale (2) par « des racistes encore plus durs » que ceux dont les Juifs avaient été victimes pendant la shoah, ce pays est devenu, sans l’avoir décidé, depuis trois ans le refuge de dizaines de milliers de Soudanais non juifs.

East of the sun and west of the moon pl 22 (1922) La guerre déchaînée par la ligue arabe en décidera autrement, en se fixant pour but affirmé dans ses déclarations de rejeter à la mer les quelques Juifs survivants au massacre général. Ce ne furent ni le vote des nations unies de fin 1947, ni la proclamation d’indépendance politique des Juifs du 15 mai 1948 qui provoqueront l’exode/naqba, mais la décision de guerre à outrance prise et mise en œuvre par la ligue arabe. Ecoutons notre réalisatrice. Elle donne le mot de la fin : le conseil des droits de l’homme des nations unies, désormais dominé par des destructeurs des droits de l’homme « est le reflet de l’état du monde. On devrait donc se résoudre à la farce sinistre d’un conseil des droits de l’homme des nations unies devenu un instrument docile entre les mains d’une bande de geôliers étrangleurs des droits humains. Pour le haut, tu peux opter pour un tee-shirt des maillots de foot et basket, accompagné d’un hoodie style sweat à capuche ou pull col rond. Ce durag gris va donc vous permettre d’avoir un style unique qui illuminera vos tenues et les différenciera de toute les autres tout en gardant un confort maximal que vous serez appréciez.

7. Lavez vos cheveux ! Le durag est donc un appareil d’entretien des cheveux qui a fait ses débuts dans les enveloppes capillaires féminines. L’apparition du durag fut tellement forte et rapidement ancrée dans la jeunesse américaine qu’une partie des États Américains décidèrent d’interdire le port de cet accessoire dans les établissements scolaires dans le cadre d’une politique de codes vestimentaires dans les écoles mais surtout, car l’image du durag est associée aux membres de gangs ou bandits ce qui lui donne cet aspect criminel et donc une image très négative vis-à-vis d’une grande partie de la population américaine. Sous prétexte d’une uniformisation des codes vestimentaires dans les espaces scolaires, plusieurs établissements et quelques États décident de l’interdire à l’école. Pour ce faire, dans un monde sans internet deux techniques ont fait leurs preuves : 1) s’inspirer directement de son environnement et de ses codes 2) dénicher une marque des plus incongrues pour la mettre à la page (le plus souvent à la plus grande stupéfaction des intéressés). Blanc, noir, marron, durag shop la star n’hésite pas à diversifier les couleurs de son accessoire. Les colonisateurs exterminateurs des Papous, ce ne sont pas des nord-américains, ni des européens.

Mais un film si bien réalisé, bien documenté, bien préparé, produit de plusieurs mois de travail, peut-il ne pas savoir que les Bahaï ont trouvé à l’époque et jusqu’à ce jour et les suivants, en Israël, la seule terre d’accueil proche de leur patrie d’origine ? C’est en Israël, à Haïfa, que se trouve le centre mondial Bahaï. C’est ce qu’en 1938 préconisaient déjà nos realpolitik. Ils oublient ou ignorent, qu’en 1840, cette Jérusalem de l’est, où les Juifs ne seraient que des intrus, des « colons » comme on écrit dans les médias, était une ville à majorité juive. PS. J’ai écrit ces commentaires à chaud, après avoir regardé le film de Fourest et le débat qui l’a suivi. Récemment j’ai fait un concert à Nimes, ma première scène à mon nom. Fondée dans les années 1880 par William Clark, c’est après-guerre que la société du même nom perfectionne son modèle phare à mi-chemin entre le soulier et le mocassin en y ajoutant des semelles crêpes.

A lire également